Les argilo-calcaires

Dans la vallée et le cirque, les falaises de calcaire dur ont donné naissance à un terroir argilo-calcaire très pierreux. Ce terroir présente deux avantages. Sa profondeur et sa réserve hydrique assurent une alimentation en eau à la vigne pendant les longs mois de sécheresse estivale. Il est à l’origine de la fraîcheur de nos vins blancs. Il permet aussi une bonne synthèse tannique qui assure la structure des vins rouges et leur potentiel au vieillissement. La forte proportion de cailloux issus des éboulis en fait des terroirs très qualitatifs. C’est le terroir idéal pour la Syrah, le Mourvèdre, mais aussi la Roussanne, le Macabeu et les Muscat.


Les grès

Au dessus des falaises, autour du lieu-dit Génégals, les vignes sont plantées sur des collines de grès très pierreuses. Ces sols sont plus filtrants et seuls les cépages résistants à la sécheresse comme le Grenache et le Carignan s’adaptent dans ces conditions extrêmes. Dans certaines de nos parcelles la roche mère affleure et tord parfois la charrue. Les vins provenant de ce terroir sont d’une grande finesse aromatique et d’une structure plus féminine.